Mercredi, nov 18, 2020

Obtenir des conseils pratiques pour la mise en œuvre de SASE et de Zero Trust

L’an dernier à la même époque, deux tendances en matière de cybersécurité commençaient à gagner du terrain : La solution Gartner Secure Access Service Edge (SASE) et la solution Forrester Zero Trust (ZT). Mais ce n’était qu’un début. Nous étions loin de nous douter que le monde allait être mis sens dessus dessous au mois de mars, chassant la majorité d’entre nous de nos bureaux et nous transformant en télétravailleurs. Les entreprises du secteur IT ont accompli des actes héroïques pour permettre aux gens de continuer à travailler.

Aujourd’hui, une partie des mesures prises pour parer au plus pressé sont réexaminées pour nous préparer un avenir où les individus travaillent n’importe où, vont et viennent entre le bureau et le domicile et peut-être même recommencent à voyager.

Les systèmes de sécurité basés sur le principe de travailleurs présents à l’intérieur de réseaux particuliers (physiquement ou via des VPN) ne pouvaient souvent pas en supporter la charge ou nécessitaient des mises à jour réseau coûteuses. Remplacer cette infrastructure par une sécurité de type cloud en tant que service faisait partie des stratégies de transformation numérique à long terme de nombreuses entreprises. Mais ce projet est soudainement devenu un besoin tactique immédiat.

SASE et Zero Trust arrivent au bon moment

SASE a gagné en popularité auprès des prestataires et des clients en tant qu’architecture permettant d'unifier la sécurité auparavant assurée par des produits compartimentés en une plateforme convergente basée cloud. Ceci facilite grandement la protection des personnes qui travaillent « en dehors des murs » de l’entreprise lorsqu’elles accèdent à des informations sur le web, à des applications cloud et à des applications privées internes.

Dans le même temps, les individus ne se trouvant plus « à l'intérieur » de l’entreprise, les anciennes hypothèses, selon lesquelles on faisait implicitement confiance aux employés en leur donnant le libre accès à l’intérieur du réseau une fois qu’ils s’y étaient connectés, ne semblent plus être de mise. Qui sait quels utilisateurs distants ont visité des sites personnels ou diffusé des contenus en streaming – ce qu’ils n’auraient pas fait depuis leur bureau – compromettant ainsi potentiellement leurs ordinateurs portables ou autres appareils ? Réduire ce genre de risque est très exactement le rôle de Zero Trust. En réunissant SASE et Zero Trust, vous obtenez le meilleur des deux mondes : une architecture basée dans le cloud pour une protection plus efficace et plus sûre des personnes et des données, où qu’elles se trouvent.

Les professionnels de la sécurité ne se demandent plus « Que dois-je choisir ? SASE ou Zero Trust? » Ils se demandent maintenant « Comment faire pour les intégrer ? » La réponse est d’utiliser SASE comme une plateforme pour l'application des principes Zero Trust. En d’autres termes, c'est Zero Trust en tant que service (ZTaaS).

Pour aider les individus à comprendre comment les autres organisations considèrent SASE et Zero Trust ainsi que ce qu’ils pourraient envisager pour leur propre planification 2021, nous nous sommes associés à John Grady de Enterprise Strategy Group (ESG) pour un nouveau webcast, Conseils pratiques pour l’implémentation de SASE et Zero Trust, le mercredi 2 décembre 2020, à 11h CST (ou 17h GMT). John présentera certaines des recherches ESG et nous discuterons ensemble de SASE et de Zero Trust dans leurs applications pratiques.

Nous espérons que vous joindrez à nous à cette occasion.

About the Author

Jim Fulton

Jim Fulton is Forcepoint’s Director of SASE and Zero Trust solutions. He has been developing and delivering enterprise access and security products for more than 20 years in both Austin and Silicon Valley. He holds a degree in Computer Science from MIT.