août 11, 2021

Améliorer la productivité des travailleurs distants grâce à la sécurisation des données.

Jim Fulton

Lorsque le monde s'est arrêté en 2020, les efforts de transition vers le cloud se sont considérablement accélérés dans de nombreuses entreprises. La pandémie a accéléré le passage au télétravail et a fondamentalement changé la façon dont les employés interagissent avec les données.

Sécuriser les effectifs distants et hybrides

Mais cela a provoqué des vagues (ou des raz-de-marée) dans les systèmes informatiques des entreprises. Les données sensibles sortent aujourd'hui des centres de données pour arriver chez les employés et sur d'autres sites, à un volume plus important que jamais. Si cela a permis de créer une main-d'œuvre plus agile et plus productive, l'exposition aux risques des entreprises a cependant augmenté.

Trouver l'équilibre entre protection des données et télétravail est délicat, et les entreprises adoptent de nouveaux modèles et solutions de sécurité pour répondre à cette demande.

Identifier les risques liés à la sécurité des données dans le cadre du travail à distance

Le travail collaboratif a aujourd'hui un nouveau visage. Le travail en équipe s'est déplacé des locaux de l'entreprise vers le web, et les outils commerciaux qui facilitent cette adaptation modifient la façon dont les données circulent dans l'entreprise.

Les tableaux numériques ont remplacé les tableaux physiques, et les imprimantes se trouvent dans le salon au lieu d'être à côté d'une déchiqueteuse sécurisée. Le manque de contrôle sur l'endroit où les informations sensibles finissent par arriver amène les entreprises à repenser leurs politiques de sécurité pour éviter une faille de sécurité ou une infraction potentielle. Certains sont même allés jusqu'à désactiver l'impression à domicile ou à supprimer l'accès à certaines applications.

Nul besoin d'être un expert en sécurité pour comprendre que mettre les données sous clé pour éviter toute erreur est contre-productif. La productivité est la première raison pour laquelle les gens travaillent à distance, mais les mesures de sécurité traditionnelles peuvent être en contradiction avec la souplesse requise pour fonctionner dans le cloud. Heureusement, de nouvelles approches permettent à la sécurité de reprendre son rôle, qui est de laisser les gens obtenir et utiliser en toute sécurité les données dont ils ont besoin.

Le moyen le plus efficace d'y parvenir est de prendre du recul et d'évaluer comment votre personnel interagit avec les données :

  1. Comprendre vos données : Qu'il s'agisse de données privées (médicales, financières, etc.) ou de propriété intellectuelle, il faut localiser l'emplacement de ces informations et déterminer où elles vont et où elles sont utilisées. Identifiez les utilisateurs à haut risque dès le départ et déterminez des moyens sûrs d'accéder aux applications, comme l'accès réseau Zero Trust.
  2. Évaluez les couches de contrôle : Évaluez les groupes d'utilisateurs de confiance et leurs relations avec les données avec lesquelles ils travaillent. La doctrine Zero Trust consiste à ne laisser les gens accéder qu'aux ressources dont ils ont explicitement besoin pour faire leur travail : c'est plus qu'une bonne pratique, c'est du bon sens.
  3. Sensibilisez les gens aux données : Sensibilisez les utilisateurs aux risques que peuvent poser certains types de données à l'entreprise. Ils ne se rendent peut-être pas compte que l'outil qu'ils utilisent – comme un tableau blanc numérique ou un portail – présente un risque élevé.

Gartner a constaté que 75 % des entreprises de taille moyenne prévoient d'utiliser un modèle de main-d'œuvre hybride, de sorte que les utilisateurs continueront d'interagir avec les données en dehors des défenses informatiques traditionnelles. Expliquer et faire comprendre les nouveaux risques pour la sécurité des données aidera les entreprises à mettre en place les politiques de sécurité adéquates pour les nouveaux modes de fonctionnement de leur réseau et de leurs applications.

Regardez le webinaire sur les meilleures pratiques en matière de sécurité pour le télétravail

Protéger le personnel sans entraver la fonctionnalité est un domaine dans lequel chaque entreprise peut s'améliorer. Avec la bonne stratégie, les équipes de sécurité peuvent sécuriser la productivité des télétravailleurs. J'ai récemment discuté de ce sujet lors d'un webinaire animé auquel participait Paul Haywood, RSI chez BUPA. Nous avons été rejoints par Alex Hilton, PDG de Cloud Industry Forum.

Regardez la vidéo à la demande pour en savoir plus sur les changements effectués dans les entreprises pour protéger le personnel en télétravail, sur les meilleures pratiques permettant aux entreprises d'adapter leurs stratégies de sécurité pour faire face aux nouvelles menaces, etc.

À propos de Forcepoint

Forcepoint est une entreprise leader en cybersécurité pour la protection des utilisateurs et des données. Son objectif est de protéger les entreprises tout en stimulant la transformation et la croissance numériques. Nos solutions s’adaptent en temps réel à la façon dont les personnes interagissent avec les données, et offrent un accès sécurisé tout en permettant aux employés de créer de la valeur.

Jim Fulton

Jim Fulton is Forcepoint’s Senior Director of Product Marketing, focused on Data-first SASE and Zero Trust Data Protection solutions. He has been delivering enterprise access and security products for more than 20 years and holds a degree in Computer Science from MIT.

Read more articles by Jim Fulton